Journal de Lecture #8

.

LA VOIX DES VAGUES

Jackie COPLETON

.

Une nouvelle fois, j’ai découvert ce livre via une Box Littéraire : LA KUBE. Un vrai coup de Coeur !

.

.

4ème de Couverture :

.

Lorsque par un froid matin d’hiver, un homme défiguré frappe à la porte d’Amaterasu Takahashi et lui annonce qu’il est son petit-fils, elle ne peut le croire …

.

Tout le passé de la vielle dame pénètre à sa suite. Celui d’avant l’Amérique. Celui d’avant ce 9 août 1945, à Nagasaki, où le feu du Ciel lui prit sa fille, son petit-fils – cherchés sans répit dans les ruines, et jamais retrouvés.

.

Quarante ans plus tard, l’inconnu au visage brûlé ravive les plaies qu’elle a tant voulu oublier. La culpabilité. Le mensonge. Les secrets. Qu’a-t-il à lui dire ? Qu’a-t-elle encore à lui offrir ?

.

Date de Publication : 01/03/2018

(Première édition publiée en 2016)

.

Nombre de pages : 384

.

Bio Express :

.

Jackie Copleton

.

.
Jackie Copleton a enseigné l’anglais pendant plusieurs années à Nagasaki et à Saporo. Elle vit désormais avec son mari à Newcastle, au Royaume-Uni.

.

.

.

A vrai dire, je n’étais même pas sûre de vouloir un petit-fils revenu d’entre les morts. Il me restait si peu de temps. Toutes ces années perdues au cours desquelles une vraie relation humaine aurait pu s’établir étaient passées depuis longtemps. La simple pensée de retrouvailles, toutes ces pensées, toutes ces questions, toutes ces attentes m’épuisaient. Comment pourrions-nous ne pas nous décevoir l’un l’autre ? Si cet homme était bien Hideo, il serait pour moi le rappel vivant et permanent de tout ce que je m’étais efforcée d’oublier en allant vivre en Amérique, en trouvant mon réconfort dans l’engourdissement bienvenu de l’alcool …

.

.

Note (/5) : 🦋🦋🦋🦋🦋

❤️ Coup de ❤️

.

L’histoire ? Un homme horriblement défiguré, brûlé, frappe à la porte d’Amaterasu Takahashi, veuve depuis deux ans, en prétendant être son petit-fils disparu depuis des années. La vieille dame, âgée de 80 ans, est totalement bouleversée, partagée entre le doute et l’envie de croire au retour de l’enfant prodigue.

.

Elle n’a qu’une seule certitude : que sa fille et son petit-fils sont mort le 9 août 1945, ce tristement célèbre jour où les américains ont lancé leur bombe nucléaire : Fat Man sur Nagasaki. Avec son époux, Kenzo, elle a fouillé des semaines entières la ville en ruine pour les retrouver… des recherches restées vaines.

.

Elle vit aujourd’hui seule, en Amérique, dans la petite maison qu’elle a acheté avec son mari afin de tenter de survivre à Nagasaki … au deuil de leur fille, de leur petit-fils.

.

La visite de cet inconnu, ce « potentiel » petit-fils, entraîne Amaterasu dans un voyage dans le passé, des « retrouvailles » douloureuses avec sa fille disparue, un face à face avec ses remords, avec un autre « Elle ». Si Elle a quitté son Japon natal, c’était pour oublier … Il y a encore beaucoup à raconter mais je vous laisse le soin d’allet à la découverte de la suite de cette magnifique roman !

.

Ce livre est un vrai Coup de Coeur ! Un roman magnifique qui mêle l’histoire, la romance …

Publicités

6 commentaires

  1. Un très beau billet. J’ai beaucoup aimé l’incipit. Il y a des différences culturelles évidentes entre l’Amérique et le Japon. Merci pour cette recommandation!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s